logo loader
maison du parc

Biodiversité en forêt

Le Parc mène de nombreuses actions pour mieux connaître et faire connaître la biodiversité de ses forêts et son importance pour le fonctionnement des écosystèmes.

Cette biodiversité a de multiples fonctions dans les processus naturels, y compris dans le maintien d’une forêt productive. Qu’elle soit ordinaire ou exceptionnelle, elle doit être préservée pour l’équilibre des milieux forestiers.

L’importance des forêts anciennes

En 2016, une cartographie précise des forêts présumées anciennes du Morvan a été réalisée à partir des cartes de l’État Major. Ces forêts ont connu un couvert boisé continu depuis au moins deux siècles et concentrent ainsi des enjeux environnementaux particuliers, comme la présence de certaines espèces inféodées à la forêt qui migrent très peu. Elles représentent 59 % des forêts morvandelles et sont à préserver prioritairement. Téléchargez les brochures pour en apprendre davantage sur les forêts anciennes du territoire.

Partager les connaissances auprès du public

Dans le cadre de la sensibilisation menée sur la biodiversité forestière, le Parc, l’ONF et le CRPF ont organisé le 27 novembre 2018 un séminaire intitulé « La biodiversité en forêt, qu’est-ce que ça rapporte ? ». L’auditorium de la Maison du Parc a fait salle comble avec 125 participants venus de toute la Bourgogne-Franche-Comté et au-delà : propriétaires forestiers, gestionnaires privés et publics, collectivités, entreprises et organismes de la filière bois, associations, etc.

Une dizaine d’intervenants, scientifiques, experts et gestionnaires forestiers ont fait des présentations sur les services rendus par la biodiversité au sylviculteur. Téléchargez le programme et leurs présentations !

Le débat a porté sur les convergences entre biodiversité et production de bois. De nouvelles questions se posent à présent, notamment concernant la mise en œuvre des conseils de gestion apportés tout au long de la journée.

La remise des prix du SylvoTrophée 2018 a eu lieu lors de cette journée.

Le martéloscope, un outil de découverte et d’apprentissage

Un martéloscope biodiversité a été mis en place par le CRPF et le Parc. Des formations sont prévues sur cet outil afin de s’entraîner à marteler fictivement, c’est-à-dire choisir quels arbres vont être coupés. La particularité de ce martéloscope est la prise en compte de la biodiversité lors du martelage.

Téléchargez la plaquette de présentation du martéloscope pour en apprendre davantage.

Ces actions du projet « Forêts anciennes » ont été financées par des fonds européens FEDER via l’IPAMAC (association inter-parcs du Massif Central).

Contact : Clémence Schilling

Pour plus d’informations, consultez nos pages SYLVOTROPHEE et  NATURA 2000 EN FORET