logo loader
maison du parc

L’herbularium

L’herbularium de la Maison du Parc est issu d’une double idée d’aménagement paysager d’un espace central de la propriété de Saint-Brisson, et de la présentation condensée des espèces végétales intéressant le Morvan.

A sa mise en place en 1986-1987, l’herbularium comptait 160 espèces, sur 500m² (32 parcelles de 15m² en moyenne, entourées de pavés de granit et de tressage en perches de châtaignier) permettant de répondre au souci de l’intérêt du grand public non initié et à celui de la rigueur nécessaire à toute vulgarisation scientifique, et sans pour autant être une vitrine exhaustive de la flore morvandelle.

Il comportait une répartition claire entre la représentation de la Flore du Morvan (espèces caractéristiques d’un milieu biologique, influences climatiques et ensembles botaniques) et celle de ces usages (plantes comestibles, médicinales, autres usages).

Chaque espèce faisait l’objet d’un double descriptif :

• une présentation – identification par un étiquetage simple comprenant le nom français et le nom scientifique au pied de la plante.

• une présentation sous forme de fiches réalisées pour l’ensemble de chaque parcelle – un pupitre incliné à 40cm du sol regroupant plusieurs plantes dessinées au trait en couleur et un texte sur leur spécificité.

 

Un projet de refonte

En 2018, après un état des lieux des plantes restantes dans le terrain après plus de 30 ans et parce que les conditions du terrain sont très défavorables à plusieurs des plantes initialement présentées, a été initiée une refonte de ce jardin.

• Un questionnaire a été réalisé pour connaître et actualiser les sujets d’intérêt du grand public.

• De nouvelles pratiques de jardinage écologique ont été mises en place (couverture du sol), ainsi qu’un grand désherbage et des réimplantations de plantes.

• 9 plates-bandes ont été nettoyées entièrement pour réaliser un nouvel aménagement.

• Des marquages pédagogiques ponctuels et évolutifs ont été utilisés tout au long de la saison pour guider les visiteurs dans la reconnaissance des plantes selon leur stade de développement.

• Un état des lieux de la flore du Morvan présente sur le sentier Taureau a été réalisé avec un botaniste et le responsable de l’équipe d’entretien.

Les encadrements des plates-bandes en pavés de granit ont été rénové pour permettre le passage de la déserherbeuse mécanique. Une pergola a été construite et installée pour y faire grimper les lianes et plantes grimpantes présentées.

Une proposition de refonte du contenu des parcelles et des panneaux pédagogiques associés, en se concentrant sur les plantes à usages, qui intéressent le public et sont adaptées à l’espace cultivé doit être réalisée en 2019.

L’idée d’un travail à plus long terme (2020-2021) pour intégrer les plantes de la Flore du Morvan au sein de la rénovation du sentier de l’étang Taureau est en cours, ses modalités de réalisation restent à confirmer.