logo loader
maison du parc

Le contrat territorial Aron Morvan

Accueil Le Parc en actions L’eau Le contrat territorial Aron Morvan
Un contrat territorial pour restaurer et maintenir la qualité des rivières et des milieux aquatiques sur les affluents de l’Aron dans le Morvan : Le Veynon, le Guignon, la Dragne, le Chevannes et l’Alène.

Le contrat territorial est un outil de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et de ses partenaires pour intervenir sur les rivières.

La démarche de Contrat territorial sur le bassin versant de l’Aron dans le Morvan est née d’une prise de conscience par les acteurs locaux des problématiques liées à l’eau à l’échelle de leur bassin versant. Afin de pouvoir mener des actions de restauration, un projet de contrat territorial Sud Morvan a émergé en 2011, porté par le Parc naturel régional du Morvan. Ce contrat a évolué en deux entités hydrographiques distinctes en arrivant à son terme.

Le contrat territorial préparé entre le Parc naturel régional du Morvan et l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne a été signé le 4 juillet 2017, pour une durée de 5 ans. Il associe le Conseil Régional, les collectivités du territoire, les Fédérations de Pêche, la Société d’Histoire Naturelle d’Autun et le Conservatoire Botanique.

Les signataires du contrat ont pour objectif de restaurer et maintenir la qualité des rivières et des milieux aquatiques du territoire, qui concerne 30 communes.

Pour cela, ils ont convenu d’un programme d’action pour les cinq prochaines années. Les actions porteront en particulier sur :

  • l’amélioration morphologique des cours d’eau : restauration/protection de la ripisylve, travaux sur les seuils et obstacles pour restaurer la continuité écologique
  • l’amélioration de la qualité des eaux : étude sur l’impact du barrage de Rangère, amélioration du fonctionnement de certaines stations d’épuration
  • améliorer la connaissance : étude des zones humides, diagnostic sur le ruisseau du Donjon, inventaires des écrevisses à pieds blancs, études des plécoptères

Leur coût prévisionnel est évalué à 1 332 200 euros qui seront pris en charge à 66 % par l’agence de l’eau Loire-Bretagne et à 27 % par la Région.

Le suivi des milieux aquatiques et le bilan réalisé au terme du contrat permettront de vérifier si les résultats sont au rendez-vous ou, si nécessaire, de réorienter l’action.

Contact : , animatrice contrat territorial Aron Morav

CHIFFRES CLÉS

6 bassins versants : le Veynon, le Morion, le Guignon, la Dragne, le Chevannes et l’Alène

31 communes

3 communautés de communes

12300 habitants

830 km de cours d’eau

3 sites Natura 2000

18 stations d’épuration

18 captages