logo loader
maison du parc

Le ciel étoilé

Devenir « Réserve internationale de ciel étoilé », voilà l’objectif que s’est fixé le Morvan pour 2019. Actuellement, seuls le Pic du Midi de Bigorre et le Parc national des Cévennes ont pu obtenir ce label prestigieux délivré par une association américaine (International Dark Sky Association – IDA). Le Parc naturel régional du Morvan rassemble depuis le mois d’avril un ensemble de partenaires afin d’élaborer un dossier de candidature : la Société astronomique de Bourgogne, les quatre syndicats d’énergie de Bourgogne (Siceco, SIEEEN, Sydesl, Sdey), la Société d’histoire naturelle d’Autun, Bibracte, Vents du Morvan, un premier réseau de communes… Un projet à la croisée de plusieurs dimensions, au cœur des préoccupations d’un Parc naturel régional : patrimoniales, énergétiques, touristiques, sociales, scientifiques, pédagogiques…

Par ses caractéristiques, territoire de montagne, de forêts, de prairies, de faible densité de population…, le Morvan offre des conditions d’observation déjà remarquables. Les communes, avec l’aide des syndicats d’énergie, ont ces dernières années réalisé de nombreux travaux pour améliorer leur éclairage et limiter la pollution lumineuse : mise en place de luminaires plus performants, installation de minuteries-interrupteurs crépusculaires, élaboration d’un guide et d’une charte de l’éclairage public coordonnée par le Parc, signée en 2014 par les 4 syndicats d’énergie de Bourgogne. Dans le cadre du label « territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV) obtenu par le Parc en 2015 , plus de 800 000 € de travaux ont été réalisés en Morvan.

L’obtention de ce label permettra de renforcer l’image et la notoriété du Morvan comme territoire d’exception, de mobiliser un ensemble de partenaires autour d’un programme d’actions visant à protéger la biodiversité, développer des actions de sensibilisation et d’animation, faciliter l’observation astronomique… Le dépôt de la candidature s’est fait en juin et une labellisation espérée à l’automne 2019.

Le 13 octobre, « jour de la nuit », le Parc et ses partenaires ont lancé officiellement la démarche. Le public en soirée s’est régalé : une plongée dans l’univers, le spectacle grandiose des planètes, des nébuleuses et des constellations conté par la Société astronomique de Bourgogne.