logo loader
Accueil « Lâchez les fauves » Jürgen Lingl-Rebetez & Valérie Glasson

« Lâchez les fauves » Jürgen Lingl-Rebetez & Valérie Glasson

Fêtes et manifestations
Art et spectacle Peinture Sculpture

Du 2 octobre au 31 décembre 2019 de 10h à 17h30.

Lieu

Musée François Pompon 3 place du Docteur Roclore


21210 SAULIEU

Jürgen Lingl-Rebetez est né le 21 août 1971 en Bavière. Il délaisse ses études d’art à Munich pour entrer en apprentissage de sculpteur sur bois chez le Maître Hans-Joachim Seitfudem. Deux ans plus tard, honoré par une mention d’Allemagne pour son travail de fin d’apprentissage, il décide de devenir sculpteur indépendant.
Très rapidement, la tronçonneuse, à la base instrument de dégrossissement devient grâce à son savoir-faire son principal outil. Avec cette lame, rapide et précise, il crée un monde animal et humain incroyablement vivant. Le couteau traditionnel ne servant désormais plus qu’à créer quelques contrastes plus lisses. Enfin, la couleur habille avec délicatesse la sculpture, pour ne pas la laisser dénudée. Ici, encore, le
pinceau nous étonne, avec ses touches impressionnistes et justes.
Hostile au non-sens de l’art abstrait choquant, Jürgen Lingl-Rebetez nous révèle au delà de la lecture très contemporaine de ses sculptures animalières et humaines, une virtuosité émouvante et sincère.

Valérie Glasson est une artiste peintre franco-suisse qui vit et travaille à Genève.
Après un Master de littérature et d’histoire de l’art, elle décide de se consacrer à la peinture.
Parmi ses principales sources d’inspiration, l’art animalier occupe une place de choix. Très sensible aux menaces qui planent sur la biodiversité, son travail, de facture figurative, cherche à mettre en lumière la beauté de la Nature tout en se démarquant d’une approche naturaliste classique.
Elle explore différentes techniques : l’acrylique sur toile ou l’encre de Chine sur papier avec, dans chaque oeuvre, une évocation poétique sous forme de calligraphie. Son fil d’Ariane est la finesse du rendu.
L’acrylique lui permet de traduire le velouté d’un pelage ou la vibration d’une plume animant la surface de la toile. Il s’agit de laisser la vie affluer tout en favorisant une mise en page épurée qui n’est pas sans rappeler l’estampe japonaise.
En utilisant l’encre, elle joue sur le contraste des valeurs, les dégradés qui font la transition entre l’obscurité et la lumière. Restreindre sa palette au noir et blanc rehaussé d’une pointe de rouge lui permet d’accentuer le volume de l’objet. Cette technique favorise le surgissement de ses félins.
Enfin, elle utilise l’écriture comme matière picturale. Lorsqu’elle représente des oiseaux, la calligraphie s’entremêle aux plumes tandis que ses fauves se promènent dans un environnement stylisé et poétique.
Il existe toujours un lien étroit entre le texte choisi (Rimbaud, Baudelaire, Leconte de Lisle…) et l’image créée.

Tarifs

CiblePrix
Tarif 3€    
Tarif 2€    
Tous les dimanches pour tous      

En images

photo evenement photo evenement photo evenement photo evenement photo evenement photo evenement photo evenement photo evenement photo evenement photo evenement

Organisateur

  • COORDINATION CÔTE-D'OR

Formulaire de contact

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.