LES AXES DE TRAVAIL

Afin de mettre en œuvre la stratégie de gestion des territoires ruraux et des paysages, le Parc naturel régional du Morvan s’appuie sur plusieurs axes de travail.

PARTAGER LES CONNAISSANCES POUR UNE APPROPRIATION DU PAYSAGE

La population locale, les élus et les partenaires n’ ont pas tous la même sensibilité à la valeur paysagère du territoire. Ainsi, le patrimoine paysager n’est pas toujours pris en compte dans les opérations d’aménagement du territoire. L’enjeu est donc la prise en compte systématique de l’atout paysager par la population, les élus, les partenaires afin de développer un « réflexe paysage » dans les gestes quotidiens et tous projets sur le territoire. Le Parc se positionne donc comme pôle de conseil, de connaissance et de veille pour informer ou alerter les acteurs, les partenaires et les collectivités juridiquement responsables.

PRESERVER ET VALORISER LES PAYSAGES REMARQUABLES DU PARC NATUREL REGIONAL

Le territoire du Parc est riche d’éléments forts du paysage, déjà protégés (inscrits, classés) ou non, constituant un patrimoine remarquable. Ces éléments caractérisent les différents paysages du Morvan, mais ils ne sont pas toujours préservés et valorisés. Il s’agit donc de préserver les éléments forts du paysage, prévus au plan de Parc et de retenir l’idée prospective que les paysages remarquables sont une richesse.

ACCOMPAGNER LES GRANDES MUTATIONS DU PAYSAGE POUR UNE ORGANISATION HARMONIEUSE DE L’ESPACE


Les paysages du Morvan ont subi une profonde mutation (enrésinement du massif, diminution de l’activité agricole) et sont à l’aube d’une seconde grande mutation (exploitation et renouvellement des peuplements forestiers, déprise agricole, qualité urbaine et architecturale). Les activités économiques façonnant et entretenant le paysage doivent se développer dans le respect des atouts paysagers du Morvan. Ainsi, l’évolution des paysages doit être accompagnée et appréciée par les acteurs et habitants du territoire.

DEVELOPPER UNE URBANISATION ET UNE ARCHITECTURE DE QUALITE


La restauration du bâti ancien morvandiau n’est pas toujours respectueuse de l’esprit architectural du territoire. Parallèlement, la faible disponibilité et une difficile accession financière au bâti ancien (en raison d’une inflation croissante) induit un accroissement important du bâti neuf. Les enjeux sont d’éviter la banalisation et la standardisation des constructions neuves et de l’urbanisme en général sur ce territoire reconnu à fort caractère, et ce sans passéisme ni élitisme, en promouvant une architecture contemporaine intégrée et de qualité. Les schémas directeurs de l’organisation de l’espace permettront de mieux appréhender les problèmes d’urbanisme et d’architecture et de définir les documents d’urbanisme à mettre en œuvre. On s’attachera à sauvegarder la qualité du parc immobilier ancien.

ADAPTER ET INTEGRER LES INFRASTRUCTURES, LES SUPERSTRUCTURES, LES SIGNALETIQUES, ET RESORBER LES POINTS NOIRS PAYSAGERS

Le constat d’un manque d’intégration de la dimension paysagère dans la création / adaptation des infrastructures et superstructures existe. Il doit faire l’objet d’une action déterminée et réglementaire. Il existe des dégradations ponctuelles du paysage par des points noirs (décharges, signalétique, …). Il faut donc permettre un développement des infrastructures et superstructures nécessaires à la vie du territoire dans le respect des paysages du Morvan par une élimination des points noirs dans le paysage.

L'affichage publicitaire dans un Parc naturel régional répond à une réglementation particulière. Afin de savoir ce qui est permis ou non, le Parc a édité une plaquette d'information synthétisant les dispositions en vigueur.

Le Parc a signé une convention de partenariat avec l'opérateur de téléphonie mobile Orange qui définit les modalités de travail, afin de garantir un bon déroulement des projets d'installation de pylônes. Par cette convention, l'intégration paysagère des sites est au coeur du processus de travail.

DEVELOPPER UNE SYLVICULTURE ET UNE AGRICULTURE RESPECTUEUSES DES PAYSAGES


Les agriculteurs et les sylviculteurs sont les principaux acteurs qui façonnent et entretiennent le paysage de par leurs activités économiques. Le maintien d’un paysage de qualité, dépend de l’entretien par des acteurs responsables intégrant la dimension paysagère dans leurs gestes quotidiens.

Parc naturel régional du Morvan, Maison du parc 58230 SAINT-BRISSON - Tél : 03.86.78.79.00